mardi, 03 juillet 2012

Les drogues toujours pas efficaces contre les acouphènes

Reduction of tinnitus severity by the centrally acting muscle relaxant cyclobenzaprine: an open-label pilot study.

Coelho C, Figueiredo R, Frank E, Burger J, Schecklmann M, Landgrebe M, Langguth B, Elgoyhen AB.

Department of Otolaryngoly and Head and Neck Surgery, University of Iowa, Iowa City, USA. 

Source: Audiol Neurootol. 2012; 17(3):179-88. Epub 2012 Jan 31.

Les acouphènes, la perception des sons fantômes, est un trouble très répandu. La prise de médicaments l´est également pour toute sorte de pathologies. Ainsi bien qu'une grande variété de médicaments ait été étudiée hors AMM pour le traitementdes acouphènes, il n´a pas été établi de pharmacothérapie efficace.

cyclobenzaprine,orphenadrine,tizanidine,Épérisone,thi

Je rapporte ici une étude pilote ouverte et exploratoire qui avait pour but d´évaluer l'effet des relaxants musculaires agissant sur le système nerveux central chez les patients d'acouphènes.

 

·        Cyclobenzaprineà doses élevées (30 mg) et de faibles doses(10mg)

·        Orphenadrine(100mg)

·        Tizanidine (24mg)

·        Épérisone(50mg)

 

Cyclobenzaprine, Orphenadrine, Tizanidine, Épérisone, THI

 

Ces drogues ont été administrées àun maximum de 20 patients par groupe sur une période de 12 semaines. À haute dose la cyclobenzaprine a entraîné une réduction significative du score à l'Inventaire Handicape Acouphènes (THI) entre le début et la semaine 12 dans l'intention de traiter l'échantillon.

Cyclobenzaprine, Orphenadrine, Tizanidine, Épérisone, THI

D'autre part, les autres traitements n'ont pas été efficaces. Ces résultats ont été confirmés dans une analyse exploratoire les scores à la semaine 12 ont été comparés entre les groupesCette étude ouverte présente une nouvelle pharmacothérapie prometteuse pour les acouphènes qui devrait être validée puis contrôlée par placebo à double aveugle. Nous reviendrons sur cette étude sitôt les résultats publiés.

samedi, 21 janvier 2012

Bénéfices de l´aide auditive chez les malentendants acouphéniques

Tiré d´un article du Journal de l´Académie Américaine d´Audiologie:

 

Inventaire du handicap acouphénique comme mesure du résultat prothétique

 

J Am Acad Audiol, Vol. 10, No 9, 1999 - R. K. Surr, J. A. Kolb, M. T. Cord et N. P. Garrus

 

Cette étude a évalué les effets des aides auditives sur la perception d’un acouphène en utilisant le «Tinnitus Handicap Inventory» (THI). Les scores de bénéfice THI (non appareillé – appareillé) ont été examinés par rapport au bénéfice prothétique tel qu’il est mesuré par le questionnaire APHAB (Abbreviated Profile of Hearing Aid Benefit). Le bénéfice THI a aussi été comparé aux estimations des utilisateurs de leur propre satisfaction globale avec les aides auditives. Trente-quatre nouveaux utilisateurs d’aides auditives, se plaignant d’une mauvaise audition et d’acouphènes, ont participé à l’étude. Les résultats ont été mesurés six semaines après l’appareillage. Ils ont montré que l’emploi de l’aide auditive réduisait significativement le handicap dû à l’acouphène, mais que l’effet était typiquement peu important. La corrélation était faible entre les taux de satisfaction globale et les scores de bénéfice THI. Par contre, les taux de satisfaction globale étaient fortement corrélés aux bénéfices des sous-catégories vocales (moyenne de la facilité de communication, de la réverbération et des bruits ambiants), mais pas à la sous-catégorie des sons indésirables du test APHAB. La faible corrélation observée entre le bénéfice THI et le bénéfice des sous-catégories vocales du test APHAB indique que les deux questionnaires ne sont pas redondants. Les résultats de l’étude semblent indiquer que le THI peut apporter une contribution utile aux bénéfices de l´aide auditive pour les nouveaux utilisateurs acouphéniques.

THI, evaluation, aide auditive, bénéfices

Cliquez sur l´image ci-dessus pour télécharger le document disponible sur le site de EarAudiology