Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Apparition de l'acouphène - 4ème Hypothèse: l´effet de bord | Page d'accueil | Apparition de l'acouphène - 5ème Hypothèse: le calcium (1/2) »

mercredi, 14 décembre 2011

Étude sur le lien entre acouphènes et stress

Lu dans Audio-Infos Décembre 2012 et tiré de Auris, cette étude sur le lien entre stress et acouphènes. Ce lien est bien sûr connu depuis longtemps mais une étude scientifique établissant cette relation est importante afin de nourrire les discussions sur le sujet ainsi que de compléter efficacement la communication des personnanes souffrant d´acouphènes vis à vis des pouvoir publics.

Les acouphènes sont plus fréquents chez les personnes stressées

 

Une étude de l’Institut Karolinska en Suède révèle que les personnes soumises à un stress sur le long terme souffrent plus fréquemment d’acouphènes que le reste de la population. "Des travaux sur les animaux ont montré que le cortisol, produit dans des situations de stress, affectait l’ouïe, explique Barbara Canlon, professeur de physiologie auditive à l’Institut Karolinska qui a participé à l’étude. Nous avons alors étudié le lien entre le stress et les acouphènes".

L’équipe suédoise a testé 348 personnes, réparties en trois groupes en fonction de leur niveau de stress. Les sujets ont été exposés à des situations stressantes, comme le fait de répondre à des questions en présence de différents perturbateurs. À l’issue des tests, leur taux de cortisol sanguin a été mesuré et des tests auditifs ont été réalisés. Parmi les participants, 31 % ont déclaré souffrir d’acouphènes, dont un tiers les qualifie de sévères. Les résultats montrent que les acouphènes sont 2,5 fois plus fréquents chez les personnes soumises à un stress depuis 2 ou 3 ans, comme un burn-out (épuisement professionnel) par rapport aux témoins qui subissent peu ou pas de stress. D’autre part, les sujets stressés présentent une sensibilité accrue au bruit et une moins bonne capacité à discriminer des sons dans un environnement bruyant.


"Nous démontrons pour la première fois que le stress sur le long terme affecte l’audition, se félicite le professeur Canlon. C’est une composante importante à prendre en compte dans le traitement des acouphènes et de l’hyperacousie". S’il est à l’heure actuelle difficile de déterminer dans quelle mesure le stress influe sur la survenue  d’acouphènes, des recherches complémentaires sont nécessaires pour préciser l’interaction entre ces deux facteurs, le stress pouvant être responsable d’acouphènes et ceux-ci représentant un facteur de stress.

Source: Auris, issue 6, 2011.

stress, auris, étude

F.B. (12/12/2011 11:26)

© Audio infos

Écrire un commentaire